Webmarketing : votre entreprise doit-elle créer son compte Instagram ?

Propriété de Facebook depuis 2012, Instagram est devenu un réseau social incontournable pour tous ceux qui s’intéressent à la mode, la beauté, le lifestyle, la gastronomie ou encore à l’actualité des People. C’est le réseau de tous les influenceurs et donc aujourd’hui de tous ceux qui veulent vendre des produits « tendance ». Mais est-ce un réseau adapté à une entreprise classique ? Instagram est-il à recommander pour une SSII, un groupe de BTP ou encore une entreprise dans l’immobilier ? Oui, et voici pourquoi…

Instagram pour les entreprises ? Oui de plus en plus. Car ce réseau à l’origine peu porté sur le business, représente désormais une belle opportunité d’améliorer son image de marque, avec du contenu qualitatif et positif. Mais c’est également la possibilité d’humaniser une marque ou une entreprise sur un réseau à l’audience toujours plus forte avec beaucoup d’engagement.

Une audience devenue incontournable

Avec 17 millions de Français qui utilisent chaque mois Instagram, la France est particulièrement active sur ce réseau, même s’il se situe seulement à la 15e place dans le monde. C’est 3 millions de plus qu’il y a un an. Plus globalement, 31% des internautes français sont des utilisateurs du réseau, soit 1 Français sur 4.

Instagram enregistre des chiffres incroyables, avec 25 millions de visites uniques par mois, et 7,3 millions par jour. Plus précisément, 11,7% des internautes français visitent chaque jour Instagram. Et le réseau est adopté par les jeunes, voire les très jeunes avec 66,7% des moins de 13 ans qui l’utilisent déjà.

Et cette audience a des conséquences directes sur certains actes d’achat. 26% des Français affirment ainsi avoir découvert et/ou acheté un nouveau produit grâce à un influenceur, selon un sondage Odoxa de septembre 2018.

Réseau plutôt féminin avec 54% d’instagrammeuses contre 46 d’instagrammers, Instagram est un réseau qui génère beaucoup d’addictions chez ses utilisateurs français, qui ouvre leur application jusqu’à 10 fois par jour, et parfois plus pour certains.

Instagram orienté business

Il existe déjà plus de 25 millions de profils professionnels dans le monde. Plus de 200 millions d’utilisateurs consultent au moins un profil professionnel chaque jour. Mieux encore, 80 % des comptes suivent au moins une entreprise sur Instagram.

Il existe déjà plus de 25 millions de profils professionnels dans le monde. Plus de 200 millions d’utilisateurs consultent au moins un profil professionnel chaque jour. Mieux encore, 80 % des comptes suivent au moins une entreprise sur Instagram.

Avec une spécificité intéressante, un taux d’engagement très favorable, notamment pour les influenceurs. Par taux d’engagement, on entend le pourcentage de Likes, commentaires et partages par post. Et cet engagement est souvent fort sur Instagram, qu’il s’agisse de posts classiques dits organiques, ou publicitaires.

Les influenceurs sur Instagram

Réseau star des influenceurs, Instagram possède la plus grande communauté de comptes qui suivent, font et refont les tendances. A côté des Norman et autres Cyprien à plus de 5,6 millions d’abonnés, une multitude d’influenceurs existent, plus ou moins suivis.

Une étude L2 Gartner a étudié ces influenceurs, en s’essayant à une classification en fonction de la notoriété.  Elle classe ainsi ces influenceurs en 7 catégories : les Célébrités (7M d’abonnés et +), les Mégas (1M à 7M), les Grands (250K à 1 M), les Moyens (100K à 250k), les Petits (25K à 100k), les Micro-influenceurs (5k à 25k) et enfin les Ambassadeurs (0-5k).

Combien coûte un influenceur ?

Si on a tendance à s’orienter par défaut sur les influenceurs les plus suivis, il est important de savoir que plus les abonnés sont nombreux, plus le taux d’engagement baisse. Concrètement, quand on pourra viser un taux d’engagement jusqu’à 9% avec des Ambassadeurs et des Micro-influenceurs, on ne pourra espérer qu’un taux maximum de 3% à 4% avec des influenceurs plus suivis, à partir de plusieurs dizaines de milliers d’abonnés.

Alors est-il pertinent de s’intéresser à un Méga influenceur, qui va coûter cher, voire très cher, avec des résultats parfois décevants ? Tout dépend évidemment de son budget et de son objectif. Dans ce cadre, il peut être pertinent de rechercher des influenceurs à la communauté plus petite mais plus active.

A titre d’exemple, un post d’un influenceur avec 50K abonnés sur Instagram coûte entre 250 et 750 €. Une fourchette de prix qui variera selon le client, le compte en question, sa communauté ou encore le secteur concerné.

Un influenceur pour quel secteur ?

Sans surprise, c’est le secteur du luxe qui truste la première place des investisseurs sur Instagram. 91% des marques de ce secteur travaillent avec des influenceurs de ce réseau pour faire exister leurs marques, et de plus en plus les vendre (étude L2 Gartner de septembre 2018).  Mais ce ne sont pas les seules. Elles sont aussi 84% dans les vêtements de sport, 83% dans la beauté, le tourisme et le voyage, et plus de 60% dans l’électronique grand public.

Aucun secteur ou presque n’est aujourd’hui absent de cette course à l’influence. Ainsi, près de 1 marque sur 2 de l’alimentaire investie désormais sur un ou plusieurs influenceurs pour promouvoir leurs produits sur Instagram. Et même les marques de produits ménagers sont près de 20% à investir sur des Ambassadeurs maison.

Quelques trucs et astuces

Tactiquement, il est intéressant de s’intéresser aux hastags de ses principaux concurrents, mais aussi à ses abonnés, à des abonnements également. Il faut savoir parfois les « marquer à la culotte » pour surfer sur la communauté de son voisin. Il restera ensuite à l’intéresser et à la fidéliser.

Parier sur les Stories, un format emprunté à Snapchat qui cartonne sur Instagram. 500 millions consultent désormais des Stories chaque jour sur ce réseau. 33% des Stories les plus regardées sont celles des marques qui ont bien compris leur intérêt. Désormais 1 entreprise sur 2 présente sur Instagram a publié au moins une Story.

Publier des vidéos est aussi une bonne opportunité pour une entreprise de développer sa communauté et l’engagement de ses abonnés, notamment en direction de ses jeunes clients, qui passent plus de 30 mn par jour à visionner des vidéos sur Instagram. Le nombre de vidéos postées explose, comme celui des consultations. Une bonne opportunité d’humaniser une marque ou une entreprise.

Référencement et Instagram ?

Une dernière information pour tous ceux qui hésiteraient encore à s’investir sur Instagram. Sans indiquer sur son activité sur Instagram est pris en compte directement par Google pour établir un référencement, il influe au moins indirectement sur un positionnement. Le moteur enregistrerait en effet la notoriété d’une marque ou entreprise, plus que la pertinence d’un contenu, l’engagement sur les réseaux sociaux étant souvent pas ou peu significatif.

A l’image des pages d’un site Internet, les pages des réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter sont aujourd’hui indexées par Google, comme ses concurrents dans les résultats des moteurs. Une source de trafic supplémentaire et de notoriété à ne plus négliger, avec l’intégration d’un maximum de liens vers son site web, son blog ou des pages dédiées.

Alors toujours pas convaincu(e) ?

Write a comment